Ichigo
Perdre la raison

Perdre la raison : 18

Lundi 2 février 2009

Ichigo ouvrit difficilement les yeux. Une atroce douleur lui martelait les côtes et il voulu bouger mais il en fut bien incapable. Le roux posa une main dans ses cheveux du côté qui lui faisait le moins souffrir. Que lui était-il arrivé encore ? Son cerveau refusait absolument de réagir à toute sollicitation. Il tempêta intérieurement pour son manque de volonté… il devait retourner dans la division de Kenpachi ! Oui, c’est cela retourner faire son travail et soudain sa respiration se coupa et il reprit son haleine difficilement. Il posa une main sur son cœur et un petit rire s’échappa… Gin ! Il avait transpercé l’homme avec son zanpakuto.

Ichigo ouvrit les yeux et tourna la tête pour voir où il se trouvait. Ses yeux scrutaient le lieux à peine éclairé. Il se mordit la lèvre avec fièvre. Le jeune homme voulait savoir… Est-ce que son amant était toujours en vie ? Il fit un effort surhumain pour se redresser. Sa tête se mit à tourner violemment. Mais que c’était-il passé à la fin pour qu’il soit dans un état si pitoyable ? Il se leva et gémit entre ses dents. Il porta la main à son côté et sentit qu’elle était mouillée et… visqueuse. Il se souvint vaguement de son combat avec Gin et de la blessure qu’il lui avait infligé.

Abandonnant sa couchette, il se traîna lentement vers un endroit plus éclairé. Il vit qu’il était dans un renfoncement de la grotte qui servait de « chambre ». Il sortit péniblement de la cavité aménagée et se dirigea vers l’immense salle qui servait de cachette. Ses jambes tremblaient et il sentait le sang couler de sa blessure. Il se mordit les lèvres un peu plus fort pour ne pas hurler. Il s’avança et après avoir trouver le premier gros rocher s’appuya dessus. « Bon sang… Une simple blessure peut-elle faire aussi mal ? » Ichigo reprit sa respiration et continua son chemin et il sentit le reiatsu de Gin. Le roux ressentait également les autres reiatsu qui environnait mais seul celui de l’albinos lui importait. Un sourire s’inscrivit sur ses lèvres.

Sa tête lui tournait de plus en plus… Ichigo essaya de s’accrocher à ce qu’il pouvait mais seul le noir envahit sa vision. Il laissa échapper un halètement de douleur et son corps tomba lentement sur le sol mais Gin l’avait rattrapé avant même qu’il ne l’atteignit.

–         Ichi… Souffla t’il en le prenant contre lui le corps de son amant.

–         Qu’est ce qu’il fou là ? Demanda Shinji.

–         Boucle-là Hirako… Je vais le ramener à sa chambre.

–         Il n’en fait qu’à sa tête de toute façon… marmonna Risa fataliste. On a beau lui dire « fait pas si, fait pas ça… » nan, il fait toujours comme « il » en a envie…

Gin n’écoutait plus les babillages des vizards. Il souleva délicatement le corps évanoui d’Ichigo et utilisa le shunpo et le déposa sur le lit. L’albinos caressa les cheveux doux et soyeux de l’orangé et sentit la présence de Tessaï derrière lui.

–         Je peux voir ce qu’il en est ? Demanda calmement le nécromancien.

Gin ne répondit pas et se recula. Urahara ouvrit la lumière et babilla d’une voix chantante

–         Je crois qu’on y verra mieux de cette manière ! Le regard du scientifique s’arrêta sur la veste du capitaine de la 3èmedivision.

–         Seriez-vous à nouveau blessé Ichimaru ?

–         Non…

Ces yeux se baissèrent sur ses vêtements et il se rendit compte qu’ils étaient gluant par le sang qui devait provenir de la blessure d’Ichigo. Il fronça les sourcils et se plaça derrière Tessaï.

–         Ne t’inquiète pas Ichimaru ! Tessaï sait ce qu’il fait… sauf avec moi !

Urahara sortit son éventail et se colla à Gin et déploya son accessoire pour le placer devant eux, comme mur anti-bruit et déclara d’une voix ou perçait la conspiration

–         Je crois qu’il a décidé de me faire la peau !

–         Qui ne voudrai pas le faire ?

Kisuke se recula choqué et offrit finalement un immense sourire à l’albinos qui le regardait avec indifférence.

–         Je vois que toi par contre Ichimaru-kun, tu as parfaitement récupéré…

–         Oui… cela faisait longtemps que je ne mettais pas sentit aussi bien en fait.

Gin tourna son visage vers le corps étendu d’Ichigo, une crispation s’était formée autour de sa mâchoire.

–         Pourquoi ? Souffla t’il enfin.

–         Je dirai que tu ne l’as pas épargné. Sa blessure est extrêmement grave. Soit heureux qu’il soit toujours en vie d’ailleurs. Et je pense que ces dernières années ont été particulièrement dure pour lui. Le fait de te revoir à du libérer en lui des émotions trop longtemps refoulées également. Mais, je ne m’inquiète pas trop pour lui. Ichigo est très fort aussi bien physiquement que moralement ! Encore quelques jours et il n’y paraîtra plus !

L’albinos tourna la tête vers Urahara et fronça les sourcils. Il n’était pas particulièrement d’humeur à écouter le ton enjoué de ce foireux de scientifique. Tessaï se releva et se tourna enfin vers les deux capitaines pour leur annoncer qu’il avait à nouveau refermer la plaie, mais qu’il aurai mieux fallu une personne de la 4ème division pour soigner ce genre de blessure.

–         Il n’y a aucun vizard de la 4ème division demanda Gin.

–         Non malheureusement. Ils ne sont jamais en première ligne donc moins susceptible d’être transformé.

–         Il guérira ! Fit Tessaï… c’est juste que ça prendra juste un peu plus de temps.

Tessaï quitta la pièce et Urahara voulu parler mais abandonna en voyant l’air grave de l’albinos. Il ferma la lumière derrière lui et laissa les deux hommes dans la pénombre. Gin prit un siège et s’installa à côté du lit où Ichigo reposait à nouveau. Son shihakusho avait été retiré et seul restait son hakama. Son ventre était sein par des bandages très serré et une légère tache rouge apparaissait déjà. Il fronça un peu plus les sourcils. Gin prit une main de l’orangé entre les siennes. Il eut un faible sourire et murmura

–         Ichi, c’était moi qui était censé mourir à la fin de cette expérience et pas l’inverse ! Plus jamais tu ne te mettras en danger pour moi…

Gin caressa le visage tendu du jeune homme et vit ses traits se détendre légèrement. Il se pencha et embrassa doucement ses yeux, son nez, son front, ses joues et sa bouche qu’il effleura à peine.

–         Gin…

Ce dernier sursauta en entendant la voix du jeune homme. Il se redressa pour mieux regarder et rencontra les yeux ambres entre des paupières à peine ouverte.

–         Ichi…

Ce dernier se pencha vers le jeune homme, Ichigo aperçu les yeux bleus qui le dévisageait avec anxiété.

–         Je suis content… tu n’as rien ! Fit Ichigo.

–         Idiot ! Tu as ré-ouvert ta blessure !

La voix de Gin contenait une notre d’anxiété et de soulagement mélangés. Le roux voulu se relever mais l’albinos l’en empêcha.

–         Reste tranquille, tu as fait déjà trop d’effort. Repose-toi maintenant ! Je vais m’occuper de tout !

–         De tout ?

–         Tu ne crois tout de même pas que je vais laisser Aïzen agir à sa guise ? Tu ne peux imaginer la colère qui peut m’animer à l’heure actuelle. Il t’a assassiné, tu as du fuir l’académie, tu es obligé de te cacher et tu es devenu un vizard… Et pour finir tu risques continuellement ta vie en essayant de me retrouver ou en l’espionnant ! De plus, il m’a remplacé par un espadas… Ca, je vais lui faire l’envie de se servir de mon image et de venir à plusieurs et par surprise me surprendre. Non… ça, je ne laisserai plus les choses continuer comme elles se déroulent à l’heure actuelle.

Ichigo dans la demi-clarté observa le visage dur de Gin qui ne le regardait plus mais ses yeux se portaient au loin. Il ne portait pas son haori de capitaine mais était habillé comme un simple shinigami. Le roux leva la main et porta la main sur le bras de l’albinos. Lentement Gin tourna la tête vers son amant.

Le roux regardait intensément Gin et voulu bouger mais seule une grimace de douleur passa sur le visage d’Ichigo. Ichimaru se pencha au-dessus du vizard blessé et posa ses deux avant-bras autour du visage du jeune homme. Il se pencha et l’embrassa lentement, se redressant à chaque fois légèrement pour mieux se saisir des lèvres douces du jeune homme qui répondait à ses caresses, ses mains se retenait à son shihakusho comme s’il avait peur qu’il ne s’échappe.

–         Je ne te quitte plus Ichi. C’est finit maintenant, tu resteras avec moi… Je retournerai à ma division et tu vivras avec moi, toujours ensemble…

Gin avait prit une des mains du roux et l’enlaça à la sienne.

–         Tu veux rester avec moi ? Ré-apprendre à nous connaître avec nos nouvelles « personnalités » ? Ichi, je te promet que je te protégerai quoiqu’il arrive plus personne ne te toucheras en dehors de moi.

Gin n’attendit pas sa réponse et fondit à nouveau vers le jeune homme et murmura à son oreille

–         Tu m’as tellement manqué Ichi. Tu es la seule chose qui m’a permis de tenir durant ma captivité… Je t’aime et à mon tour de veiller sur toi !

L’albinos faisait courir ses lèvres sur sa nuque, déposant des baisers légers ici et là  Ichigo était troublé de le sentir aussi proche après toutes ces années de séparation. Il leva lentement sa main et la posa sur sa nuque et ferma les yeux.

–         Je suis fatigué… Murmura Ichigo.

–         Dors alors ! Chuchota Gin.

–         Tu m’attendras pour… pour…

–         Chhhuuuutttttt !

Gin posa un doigt sur les lèvres de son amant. Il embrassa ses paupières et lui murmura de dormir encore et encore. Ce qu’Ichigo fit au bout d’un petit moment.

Gin se redressa et se tourna vers Shinji Hirako qui l’observait depuis l’ouverture. L’albinos marcha et passa devant le vizard blond qui haussa un sourcil et le suivit.

–         Tu comptes me suivre longtemps Hirako ?

–         Disons que nous aimerions savoir ce que tu comptes faire ! N’oublie pas que nous sommes beaucoup à vouloir nous venger et que nous aimerions un travail de groupe et pas un solo intempestif qui foute en l’air nos années de préparation !

–         Années de préparation ?

–         Tu crois quoi toi ? Pour toi c’est simple… Nous sommes tous là pour te sortir de ta merde, mais nous nous étions seul pour combattre notre hollow, nous étions séparé et nous avons du te chercher parce ce que cette putain de tête de mule d’Ichi voulait te récupérer ! Il tenait absolument que rien ne t’arrive, que tu sois en sécurité… Enfin bref, on était pas obligé de le faire et on l’a fait quand même ! Alors par respect pour tout le boulot d’Ichi essaye de coopérer !

–         Tu me prends pour un demeuré ?

–         Disons que dans mes derniers souvenirs, tu avais plutôt tendance à te la jouer solo et à n’en faire qu’à ta tête Ichimaru !

Un petit rire se fit entendre derrière eux, et les deux hommes se retournèrent. Urahara Kisuke agitait son éventail devant son visage et arborait un sourire qui ne laissait rien présager de bon.

–         Messieurs, du calme… Je pense que nous devrions tous nous rassembler et voir ce que nous devons faire maintenant. Ichigo est hors course pour l’instant mais nous n’avons plus beaucoup de temps pour agir, pas après la disparition de Kamui Shirosaki ! Venez et cessez de vous chamaillez… Les choses sérieuses commencent !

Kisuke reprit le chemin qu’il venait d’emprunter, Gin et Shinji s’observèrent du coin de l’œil et finalement obtempérèrent. Bientôt, tous les vizards étaient réunis autour d’Urahara. La conversation devint vite animé et chacun voulant tiré un plan à son profit ! Kisuke après avoir distribuer quelques coups d’éventail avec son éternel sourire donna les directives pour chacun. Beaucoup partirent grogner dans leur coin.

–         Aaaahhhh, il y a beaucoup d’enfants dans cette famille ! Soupira Kisuke.

–         Le premier d’entre eux, c’est toi Kisuke ! Marmonna Gin. Tu t’amuses comme un fou à ce que je vois…

Le blond observa son vis à vis et plissa les yeux. Il rangea son éventail et son air devint sérieux pour une fois.

–         Tu sais… si nous en sommes arrivé là, c’est à cause de moi ! Et ça… j’avoue que j’ai du mal à me le pardonner. Tout ce que j’espère… c’est que cela finisse vite à présent !

–         Tu n’es pas le seul !

Gin se leva et fit un geste pour partir.

–         Tu pars maintenant ?

–         Oui ! Répondit Ichimaru. Dit à Ichi que je reviendrai ou que je l’attendrai…

–         Ce sera fait !

–         Merci…

Pour une fois la voix de Gin contenait une note de sincérité. Il ne se retourna pas et quitta la grotte grâce à son shunpo. Kisuke soupira… et se dirigea vers la chambre d’Ichigo. Il entra à l’intérieur et regarda le corps endormis du jeune homme. Il ne serait pas facile de lui annoncer la nouvelle.

°0°0°0°0°

Gin et les autres vizards se dirigèrent chacun dans une direction différente pour ne pas signaler leurs présences et éveiller les soupçons. Ils entrèrent dans la forêt bordant la 13ème division et trouvèrent ce qu’ils cherchaient au bout d’une heure de fouille. Un garganta dissimulé et ouvert. Tous se dissimulèrent et observaient les alentours pour connaître les activités de la 13ème division.

Gin était impatient d’en finir pourtant, il allait devoir être raisonnable. S’il voulait faire tomber son “double”. Il s’installa le plus confortablement possible et occulta toutes pensées qui n’étaient pas son objectif ! L’attente fut longue… Gin pu observer la nature dans toute sa splendeur à part que ça le gonflait vraiment ! Tellement qu’il faillit s’endormir à plusieurs reprises. Comme le silence radio était de mise, personne ne pouvait tenir éveillé l’autre. Pourtant leurs efforts furent récompenser au bout d’une attente de pratiquement six heures.

Les vizards virent arriver tout un groupe de shinigami. Bientôt, à l’abri des regards leurs apparences se modifia et ils reprirent tous leurs apparences d’arrancar. Gin, vit nettement sont double se changer pour devenir quelqu’un d’autre. Ils pénétrèrent dans le garganta et tous disparurent à l’intérieur. Les vizards les suivirent silencieux et furtif.

Arrivé dans le Hueco Mundo, Kensei, Gin, Mashiro, Love, Rose, Risa et Shinji se trouvèrent confrontés aux espadas qui malgré leurs précautions les avaient ressentis à leur arrivé dans le monde bi-colore que représentait le monde des hollow.

Les combats s’engagèrent rapidement et aucune des parties ne céda… Shinji se trouvait face à Grimmjow; Mashiro face à Hallibel, Risa face à Yami, Kensei face à Ulquiorra, Love face à Barragan, Rose face à Szayel et Gin face à Starck sont double…

Un immense vent de poussière soulevé par des pressions spirituelles énormes secoua Hueco Mundo. Les arrancars les plus faibles étouffaient littéralement sous le poids lourds des reiatsu des espadas et des vizards. Risa se débarrassa relativement facilement de Yamy, l’espada était fort mais idiot… Ce qui arrangeait les vizards car d’autres espadas arrivaient et elle se chargea d’aller les accueillir.

Shinji bloquait avec une facilité déconcertante les attaques du sexta espada rendant Céro pour Céro et l’attaquant avec une mobilité déconcertante. De rage ce dernier se libéra et le blond qui lui libéra son bankaï.

Rose échangeait de bons mots avec Szayel qu’il trouvait désespérément bavard. Il ne se laissa pas noyer par les flots de paroles pompeuses de l’espada rose et finit par l’embrocher avant qu’il ne puisse se libérer et utiliser ses poisons contre lui.

Kensei et Ulquiorra étaient à égalité et l’albinos prenait un véritable plaisir au combat. Quoiqu’il trouvait gonflant l’espadas qui commençait à caqueter au fur et à mesure de leurs échanges.

Rose et Risa virent arriver les fraccion des espadas et ne se posèrent pas des questions. Pourtant, ils durent revoir leur position car l’espada n°5 Nnoitora était à la tête de la petite milice. Les deux vizards bientôt rejoint par Shinji fondirent sur le groupe qui venait d’arriver.

Gin quant à lui s’avoua qu’il avait fort à faire avec l’espada mais ne le quittait pas des yeux et lorsque ce dernier se libéra, Gin n’eut d’autre solution que de passer en mode bankaï

°0°0°0°0°

Ichigo était cloué sur son lit. Il voulut se lever mais vit qu’un sort de kido le clouait sur le lit. Il jura qu’il allait tuer la personne qui lui avait fait !

–         Même si c’était Ichimaru ? Demanda une voix moqueuse.

–         Kisuke… Pourquoi, je suis attachée ?

–         Par simple mesure de précaution !

–         Où est Gin…

–         Partit récupérer sa place…

–         Pardon ?

–         Il ne reste que moi et Hatch ici ! Fit Kisuke

–         Que veux-tu dire ? Demanda d’une voix tremblante Ichigo.

–         Simplement que nous avons commencer à avancer nos pions !

–         Pourquoi je ne suis pas là-bas alors ? S’écria Ichigo au comble de l’énervement soudain.

–         A cause de ta blessure que tu as joliment ré-ouvert en forçant tout à l’heure !

–         Pourquoi il ne m’a pas attendu !

–         Il t’attend justement… Nous devons agir vite maintenant. Aïzen a découvert ton identité, Gin est en liberté et le peu de capitaines qui ne sont pas sous l’emprise d’Aïzen risque de bientôt succombé également. Nous ne pouvons pas attendre que tu te rétablisse !

–         Ce n’est pas juste ! Kisuke libère-moi !

–         Non ! Tu te calme où je trouve un moyen de te calmer !

–         Je te jure que tu me le paieras lorsque je serai libre !

–         Bien sur, bien sur ! Chantonna le blond. Donc, Ichimaru m’a dit de te dire qu’il reviendrai ou tu le rejoindras certainement à la 3ème division des que tu seras rétablis !

–         Il m’a abandonné !

–         Ichigo… Il n’a pas le choix et crois bien que cela ne l’enchantait pas de te laisser ici dans ton état.

Ichigo essaya de briser les liens spirituelles qui le bloquait mais une intense douleur l’empêcha de continuer. Il gémit sourdement et haleta difficilement… Kisuke se leva et grogna en voyant que la plaie était ré-ouverte une nouvelle fois !

–         Ichigo on ne s’en sortira jamais avec toi ! Soit raisonnable maintenant et essaye de donner du tien pour guérir. Comment veux-tu rejoindre Ichimaru si tu essayes de briser les barrières ? Ton état ne te permet même pas de tenir debout !

Kisuke se leva et dit d’un ton grave.

–         Je suis désolé Ichigo mais tu ne nous laisse vraiment pas le choix.

Urahara laissa sa pression spirituelle augmenter au point de faire évanouir Ichigo qui était complètement affaiblit. Le blond entreprit de soigner à nouveau la plaie et maudit le jeune homme pour son impétuosité ! Il fallait pourtant que le roux se remette vite… c’était vital pour tout le monde, surtout si cela tournait mal une nouvelle fois !

°0°0°0°0°0°

Gin regarda le corps de l’espada qui tombait violemment sur le sol mort ! Il descendit et récupéra la veste de capitaine de la troisième division que l’espada portait encore sur lui. Il l’enfila et entendit la voix moqueuse de Shinji Hirako derrière lui.

–         Ca fait quoi de redevenir capitaine Ichimaru ?

–         Pourquoi ne vas-tu pas voir Aïzen pour lui retirer son haori et le reprendre ?

Hirako éclata de rire.

–         J’avoue que cela n’me tente pas… Mais, j’serai là pour lui botter l’cul !

–         Repartons ! Ordonna Kensei. J’ai un mauvais pressentiment…

Tous regardait l’ex capitaine de la 9ème division surpris. Ils se dirigèrent tous vers le garganta et retournèrent dans la Soul Society. A peine eurent-ils franchit la porte qu’ils virent des combats entre les vizards restés à faire le gaie et les shinigami de différentes divisions.

–         Quand je disais que j’avais un mauvais pressentiment ! Fit Kensei

–         Notre seul solution est d’éliminer le mal à la racine ! Fit Shinji.

Gin tourna son visage vers le blond et tous les deux pensèrent à la même chose. Kensei qui avait suivi la conversation lâcha.

–         Allez-y ! Nous nous occupons de ceux qui viendront ici ou vous gênerait !

–         Très bien… Allons-y Hirako !

Les deux vizards quittèrent rapidement les lieux… Ils allaient se faire arrêter par Byakuya Kuchiki mais Kensei le bloqua et cela permis à l’albinos et au blond de se diriger librement vers la 5ème division… Gin ne pu s’empêcher de penser à Ichigo et sa colère augmenta d’un coup ! Il lui ferai payer… Toutes ces années de souffrances, il allait les payer une bonne fois pour toute !


Chapitre suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *