Ichigo
Sous le masque

Sous le masque 15

Mardi 16 décembre 2008

 

 

Cela faisait quelques jours maintenant que Shinji était de retour à Oxford. Ils se chamaillaient tout le temps… enfin, pas longtemps, car Ichigo était fatigué avec son travail de nuit et le blond ne voulait pas accabler l’orangé. Shinji fut heureux d’apprendre que le groupe de Vizard était enfin arrivé en Angleterre. Ces journées lui sembleraient un peu moins longues. Non pas qu’il en veuille à son petit ami de travailler de nuit et de dormir le jour… mais ça leur laissait franchement peu de temps pour eux.

Ce matin-là, il partit pour un nouvel entraînement à l’entrepôt. Lorsqu’il descendit les dernières marches, il fut accueilli joyeusement par le groupe qui s’était agrandi. Quelques plaisanteries fusèrent et finalement, la matinée passa assez rapidement. Ils déjeunèrent avec les plateaux qu’Ève avait été chercher chez le Chinois qui se trouvait à côté. Isane l’avait accompagné, mais un aiguillon de jalousie lui taraudait le cœur. Shinji semblait plus attiré par cette pimbêche d’Ève aux formes avantageuses que par elle.

°0°0°

Ichigo se réveilla vers 15 h 30. Shinji n’était pas dans l’appartement. Il devait être parti avec Kensei et les autres à l’entrepôt. Il partit se prendre une douche et sentit brutalement une sensation qu’il n’avait pas ressentie depuis que le blond était rentré. Il se précipita vers sa boite à pilule et se prit un comprimé. Merde… la présence du vizard le calmait, mais n’enlevait pas complètement les désagréments de son hollow.

Il s’habilla et décida d’aller à la rencontre des autres vizards. Cela faisait un moment qu’il ne leur avait pas parlé. Il traversa la ville à pied tranquillement. Il arriva dans une zone ou plusieurs entrepôts étaient alignés. Il arriva devant la barrière que Hatch avait créée. Il la traversa et mit ses mains dans les poches. Il se dirigea vers l’escalier qu’il descendit lentement. Il ne vit personne. Il fronça les sourcils, il essaya de détecter le reiatsu de sa moitié… mais Shinji n’était pas là.

Quand il entendit un bruit derrière lui, il eut juste le temps de se reculer pour éviter le coup. Un zanpakuto se ficha dans le sol. Ichigo fut surpris et une goutte glissa sur son front. Il l’avait échappé belle. Il n’eut pas le temps de se redresser que la shinigami qu’il ne connaissait pas le prit une nouvelle fois pour cible. Il était tellement surpris par ces attaques… et il pensa soudain qu’il n’avait pas son badge de shinigami remplaçant. Il pâlit. Il essaya de dire.

–         Att…

Mais, la jeune femme semblait déchaînée. Elle s’écria.

–         Sale humain… Que fais-tu ici ?

–         Mais…

Il ne put répondre, car, elle lui envoya son zanpakuto sur lui. Il réussit à esquiver l’attaquer ou plutôt le fait qu’il tombe en arrière lui permit d’éviter l’attaque. Mais, la jeune femme retrouva vite une position offensive et dirigea son arme droit sur Ichigo et il sut que sa dernière heure était arrivée. Le zanpakuto fut arrêté par un autre sabre et l’attaque repousser. Ichigo vit le dos de Shinji. Il gronda.

–         Tu portes encore une seule fois ton arme sur Ichi, Isane et je te tue !

–         Ichi ? Mais c’est un humain ! hurla la shinigami.

–         Tu ne l’as pas prévenue… enfin, aucun des nouveaux vizards n’est au courant pour le statut d’Ichi. Fit Risa.

Ichigo se redressa à peine se tenait-il sur ces pieds et se redressait qu’il reçut un coup de poing de la part de son amant.

–         Abruti ! Quelle idée de venir aussi ici avec ton corps humain ?

–         Je ne pensais pas me faire accueillir comme ça, marmonna Ichigo.

Il se tenait la mâchoire et leva les yeux vers Shinji et resta stupéfait. Son amant était très pâle et aussi très angoissé. Il tomba à genoux et prit la tête de l’orangé pour la poser contre la sienne.

–         Ne me fait plus jamais un coup pareil. Où je me charge moi-même de t’éliminer !

–         Faudrait que t’y arrives déjà ! marmonna Ichigo.

–         Ne me sous-estime pas !

–         Moi non plus !

–         Oï ! les enfants… Fit Kensei. Vous allez arrêter de vous engueuler et on va faire les présentations normalement pour commencer !

Les deux hommes se relevèrent en se foudroyant du regard.

–         Tu crois que c’est reparti Lisa ? demanda Hatch.

–         Tu sais, ils sont aussi instables l’un que l’autre ! fit la brune indifférente.

Elle avait pris son dernier livre acheté et se plongea avidement à l’intérieur.

–         Bon… Ichigo fit Rose. Tu n’as pas ton badge sur toi pour ne pas être sorti de ton corps ?

–         Sortit de son corps ? demanda Ève.

–         Oui, Ichi est humain, mais il est capable de sortir de son corps.

–         Je n’ai pas pris mon badge… avoua Ichigo

Shinji se tourna vers Ichigo et se mit à le secouer comme un prunier.

–         Tu n’as pas ton badge. Mais putain ! Si tu te fais attaquer par un hollow pendant que tu es dans la rue ?

–         Mon reiatsu est couvert par mes bracelets, je ne risque rien !

–         C’est vrai qu’Urahara a fait un super bon boulot fit Hatch.

–         Ta gueule ! fit Shinji. Si tu ne lui donnes aucune raison de s’inquiéter, cette andouille va se ramollir. D’ailleurs pour ta peine… Fit-il en se retournant vers Ichigo. On va se faire un petit duel.

–         Pas question ! maugréa le roux.

–         Comment ça pas question ?

–         Je dois partir bosser dans… Il regarda sa montre. Dans deux heures !

–         Eh bien, j’ai tout le temps de t’en coller une !

–         Tu plaisantes j’espère ?

–         Pas du tout… Hatch crée une barrière avec 6 non 8 kekkaï.

–         Je peux savoir comment je vais sortir de mon corps puisque je n’ai pas mon badge fit narquois Ichigo.

Tous les vizards présents regardaient les deux hommes. Ceux qui les connaissaient étaient indifférents… habitude ! Les autres avaient la mâchoire qui se décrochait. C’était qui cet humain ? Il allait se faire tuer par Shinji. Aucun d’eux n’était capable de tenir contre le blond plus de 5 minutes. Ce dernier chercha dans sa poche quelque chose. Soudain, il sortit une pilule verte. Ichigo voulu protester, mais le blond réussit à lui enfourner dans la bouche. Ichigo sortit de son corps.

Shinji récupéra le corps de son amant. Il le tendit doucement à Lisa qui le posa sur le sol. Hatch créa le kekkaï que Shinji lui avait demandé. Ichigo regardait les yeux suppliant son amant. Mais le blond était tellement en colère après le roux. Il avait failli le perdre… Il avait cru que son cœur allait arrêter de battre. Il était furieux de tout cet amour qu’il éprouvait et qui le bouffait. Il avait envie de pleurer tellement il aimait cette andouille de shinigami remplaçant.

–         Ichigo entre où je te pousse !

Ichigo entra dans le kekkaï et Kensei bondit

–         Enfin du sport ! s’écria l’albinos.

–         Pousse-toi ! hurla Lisa.

Kensei essayait de la pousser de son rocher qui semblait plus confortable que les autres.

–         J’étais la première !

–         T’es chiante !

–         Et toi alors ?

–         Mais c’est quoi ça… c’est qui ce type ? demanda Ève.

–         Kurosaki Ichigo répondit les groupes de vizards plus vieux.

–         Quoi ? firent les autres… Vous parlez du héros de la guerre d’Hivers !

–         Lui-même ! répondirent les autres.

Tous s’approchèrent stupéfaits et avec une grande curiosité. Lisa ajouta.

–         Et le grand amour de Shinji Hirako ! Alors, quand tout à l’heure Shinji a dit qu’il te tuerait si tu posais un nouveau doigt sur lui… Il le fera Isane et sans hésitation.

–         Il a plutôt l’air de vouloir le tuer ! marmonna Enzo.

–         Ça peut arriver vu comment il a eu peur tout à l’heure. Ichi ne fait vraiment pas attention et cela énerve Shinji à chaque fois !

–         Bouclez-là ça va commencer.

°0°0°

À l’intérieur du kekkaï Ichigo tenta de calmer le blond. Il sentait dans son reiatsu de la colère, de la peur, de la détresse…

–         Shinji… je m’excuse, je ne voulais vraiment pas…

–         Tu te rends compte Ichi que si je n’avais pas été là à ce moment-là, tu serais mort ! Mais « tain, comment je fais pour vivre moi après ça ?

–         Shinji…

–         Ichi passe au mode bankaï, je ne retiendrai pas mes coups !

Ichigo se rendit compte que cela ne servait à rien. Il y avait trop de tension chez Hirako. Il retira ses bracelets spirituels. Une immense vague d’énergie spirituelle fut libérée. Ce qui eut pour effet de faire trembler le sol. Un masque bleu immense de hollow se forma derrière la silhouette du vizard roux. Ses yeux étaient bleu phosphorescent. Il prit Zangetsu et le porta devant lui et cria.

–         Bankaï

Une tornade de poussière se forma autour du jeune homme. Hirako avait mis son masque de hollow. Il tremblait d’impatience. À peine la poussière disparut-elle qu’Ichigo fonça sur Shinji son masque de hollow sur le visage.

Les premiers échanges furent violents et rapides… La vitesse où ils se déplaçaient rendait presque impossible pour les spectateurs de voir les coups terribles qu’ils se portaient. Ils virent bientôt un cero se former et virent que c’étaient Shinji qui visait Ichigo. Ce dernier lança un Gesouga Tesho à sa rencontre. Les deux énergies firent trembler la grotte.

–         Bon Dieu, ils vont tout faire écroulé ces deux cons ! s’écria Kensei.

–         Ils sont en colère tous les deux ! rétorqua Lisa.

–         Le problème c’est que je ne pourrai pas tenir éternellement non plus. Leurs pressions spirituelles sont insensées. Gémis Hatch.

Les nouveaux vizards ne disaient rien et ce seraient un peu les uns contre les autres. C’étaient deux monstres qui se battaient devant leurs yeux. Ils comprenaient mieux pourquoi Hirako refusait toujours de faire un quelconque combat avec eux. Ils ne pourraient jamais tenir le rythme comme le faisait Ichigo Kurosaki en ce moment.

Ichigo esquiva le coup de zanpakuto que Shinji et lui envoya sa propre attaque qui le faillit tuer Shinji. Hirako eut peur tout à coup. Ils étaient tous les deux trop énervés. Et leurs hollows avaient pris leur place. Il utilisa alors.

–         Bakudo no roku jû ichi 61e technique d’immobilisation Riku Jyôkôrô.

 

Ichigo fut emprisonné pendant quelques secondes dans l’étoile à 6 branches. Shinji lui lança.

–         Ichi on arrête… si on continue comme ça… on va se détruire !

Mais Ichigo essaya de se libérer. Les vizards murmurèrent.

–         Il va se détruire…

–         Mais non ! soupirèrent les autres. Shinji essaye de gagner du temps là. Ichi va se libérer.

–         Personne ne

Ichigo s’était libéré.

–         Mais c’est quoi ce type ? demanda Ève.

–         L’ancien shinigami remplaçant du Sereitei.

–         Là… Il est dans la merde Shinji ! fit Rose.

–         Je crois que je vais y aller, sinon Ichi pourrait nous le tuer et il va nous faire une dépression après.

Kensei se leva et se dirigea vers le Kekaï.

–         Ouvre-moi ici Hatch.

–         Très bien, mais dépêchez-vous ! Supplia Hatch.

–         Je ferai de mon mieux.

Kensei sortit son zanpakuto et passa en shikaï. Il bondit sur Ichigo alors qu’il allait trouer la peau de Shinji. Il parvint à l’immobilité et porta un coup violent à la base de sa nuque. Shinji brisa le masque d’Ichigo et ce dernier s’effondra au sol. Shinji retira son propre masque et tomba sur le sol à côté d’Ichigo. Il lâcha son zanpakuto. Il demanda à Kensei de se retirer du corps de son amant.

–         Ichi ? demanda Hirako.

Le jeune homme leva les yeux vers lui et Shinji vit les yeux or et noir. Il soupira.

–         Tu as pris tes comprimés ?

–         Oui, avant de venir.

–         C’est pour cela que tu ne voulais pas te battre avec moi ?

–         Oui… Je suis désolé.

–         Crétin…

–         Tu semblais tellement avoir besoin d’évacuer ta peur que.. Que j’ai cédé et je n’ai pas osé te le dire !

–         Imbécile.

Shinji souleva le corps allongé et Ichigo se redressa en partie pour enlacer le cou de son amant et enfouir sa tête dans le creux de son épaule.

–         Je suis désolé Shinji. Je ne voulais vraiment pas… Comment…

–         Ccchhhuutttt ! C’est bon. On n’a rien de casser !

Tous les vizards quittèrent les lieux sauf Lisa qui voulait se rincer l’œil. Kensei la souleva et l’emporta avec lui.

–         Merde ! Pour un coup qu’il se passe quelque chose !

–         Fou leur la paix !

–         Mais…

–         C’est romantique Lisa, ça ne devrait pas t’intéresser normalement. Fit Rose lentement.

–         Ils s’aiment vraiment ? demanda Isane.

–         Regarde toi-même et tu verras ! lança Enzo qui trouvait que c’était franchement évident même pour un aveugle !

Cette dernière tourna la tête et vit le blond prendre la tête du roux entre ses mains et l’embrasser tendrement. Elle respira difficilement… En fait, ce n’était pas d’Ève dont elle devait se méfier, mais de cet humain à moitié vizard ? Un homme en plus… Elle vit avec dégoût d’ailleurs que l’orangé glissait ses mains dans les cheveux du blond et que ce dernier avait enlacé sa taille et son dos.

°0°0°

Ichigo voulait plus. Il ne se souciait pas si les autres étaient encore là. Tout ce qu’il voulait était la présence du blond contre lui. Il se souvenait maintenant des coups qu’il avait portés contre lui et se sentait très mal.

–         Ichigo… Murmura Shinji.

–         Hum…

–         Remet tes bracelets !

–         Oh…

Ichigo réactiva ses bracelets et il vit que Shinji avait pris entre ses mains ses doigts. Il les porta à ses lèvres et les embrassa délicatement…

–         On rentre à la maison ? chuchota Ichigo.

Shinji hocha la tête. Ichigo se déplaça rapidement jusqu’à son corps et le réintégra. Shinji et Ichigo se dirigèrent vers la sortie.

–         Où vont-ils ? demanda Isane surprise.

–         À ton avis ? répondit moqueur Enzo qui avait compris ce qui agitait la jeune femme.

Elle ne répondit pas et rougit légèrement. Oui… la façon dont ils étaient enlacés ne laisser planer aucun doute sur leurs intentions. La jalousie provoqua une morsure profonde dans son cœur.


Sommaire

Chapitre suivant →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *